Les conseils règlent l`octroi de permis et le fonctionnement des mortipraticiens qui se préoccupent de nos restes mortels. L`objet du statut dans son ensemble et la disposition en particulier: lorsque l`objet du régime statutaire, le mandat du Tribunal et les questions en litige se rapportent principalement aux droits des parties spécifiques, les tribunaux seront généralement plus déférents. Dans certains cas, la loi régissant la réglementation envisagera un type de décision très informel. La «norme d`examen» désigne le niveau auquel les tribunaux s`en remettent à la décision d`un décideur administratif plutôt que de renverser cette décision. Toutefois, légalement, les tribunaux doivent être indépendants du gouvernement et doivent rendre leurs décisions exemptes de toute influence ou partialité. En Ontario, le Tribunal n`est pas légalement empêché de procéder à un contrôle judiciaire même s`il existe un droit d`appel. Une crainte raisonnable de partialité personnelle pourrait résulter lorsque, par exemple, un décideur a un intérêt pécuniaire dans l`issue de l`instance, ou une relation antérieure avec l`une des parties. Ces tribunaux obtiennent leurs pouvoirs soit directement dans leur législation habilitante, soit indirectement par des lois générales sur le processus du Tribunal. Ainsi, si le Tribunal n`était pas en mesure d`ordonner un sursis, une procédure administrative pourrait se poursuivre alors qu`une demande de contrôle judiciaire est en cours. À Caledon, le Tribunal a fait remarquer qu`un tribunal judiciaire entendait des éléments de preuve, faisait des constatations de fait et appliquait la Loi. C`est ce qu`on appelle le contrôle judiciaire. Si un tribunal agit en dehors de sa juridiction ou omet d`agir raisonnablement, une Cour supérieure peut annuler sa décision et renvoyer l`affaire pour qu`elle soit redéterminée; dans certains cas très rares, elle peut remplacer la conclusion du Tribunal par la sienne. Bien que la plupart des tribunaux soient tenus (par la common law ou par la Loi) de suivre certaines règles de procédure de base, il n`existe pas de règles spécifiques qui s`appliquent universellement.

Maintenant, comme indiqué dans l`affaire 1990, Newfoundland Telephone (ci-dessus), il est reconnu que la plupart des tribunaux administratifs volent quelque part entre les deux et sont en tout état de cause, sous réserve des règles de justice naturelle telles que, par exemple, audi alteram partem et Nemo judex, et leurs décisions sont susceptibles d`être examinées par une Cour supérieure dans des circonstances limitées (par exemple, si la décision du Tribunal administratif est manifestement déraisonnable). Pour déterminer laquelle des trois normes à appliquer, les tribunaux utilisent ce qu`on appelle l`approche «pragmatique et fonctionnelle».